Accueil > Blog > Actualités des investissements immobiliers > Le marché immobilier neuf en 2023 : un nouveau départ ?

Le marché immobilier neuf en 2023 : un nouveau départ ?

En 2023, le marché immobilier neuf traverse une période critique, marquée par une baisse significative de l’offre et des ventes.

Grâce à l’étude publiée par la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), nous avons analyser les résultat du marché de l’immobilier neuf. Cette analyse a abouti à une synthèse qui offre un aperçu complet de la situation actuelle, ses implications sur les prêts immobiliers et l’économie française.

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Vue d’ensemble du marché immobilier neuf :

Depuis quelques mois, le marché immobilier observe un ralentissement considérable. Notamment, en comparaison avec les années précédentes.

Plusieurs éléments ont provoqué cette tension. Le plus marquant est directement lié à la hausse galopante des taux d’intérêts pratiqués sur les prêts immobiliers.

Cette hausse s’est, pendant plusieurs mois, confronter à un plafond règlementaire : le taux d’usure. Résultat : les banques ne pouvaient plus augmenter leurs taux et cela a impacté leur rentabilité sur le prêt.

Elles ont donc ralentit sur l’octroie de prêts immobiliers qui, rappelons-le, demeure un “produit” bancaire soumis à la dure loi de rentabilité.

Le premier segment de l’immobilier touché est : le marché immobilier neuf.

Une offre extrêmement perturbée :

Contre toute attente, c’est l’offre qui en pâtit le plus. Donc, les promoteurs qui ont beaucoup de mal à faire sortir de terre des logements.

Voici quelques chiffres publiés par la FPI sur ce sujet :

  • Production à l’arrêt : Moins de 90 000 logements neufs vendus en 2023.
  • Baisse des autorisations : Diminution de 29,2% par rapport au troisième trimestre 2022.
  • Mises en chantier faibles : Particulièrement bas pour les logements collectifs, avec seulement 27 500 logements entre juillet et septembre 2023.

Un ralentissement des ventes : malgré la forte demande !

La pénurie de l’offre perdure et la demande a toujours autant de mal à trouver un “chez soi” confortable. Surtout avec des règlementations thermiques (DPE) qui balayent du marché locatif toutes bâtisses énergivores.

Le problème de logement est donc loin d’être réglé ! Les Français cherchent toujours à se loger en passant par de la location ou de l’accession.

Cependant, les restrictions financière (accès au crédit) et règlementaire (HCSF) ont fortement impacter les emprunteurs (acquéreurs) et par voie de conséquence les ventes :

  • Chute brutale des ventes : Réduction de -30,6% au troisième trimestre 2023 par rapport à la même période en 2022.
  • Réduction des réservations : Baisse de -46,6% des réservations nettes au détail.
  • Diminution des ventes aux investisseurs : Recul de -58,6%.
  • Diminution des ventes aux propriétaires occupants : les ventes pour résidences principales sont les moins touchées -36,5%.

Conséquences sur le prêt immobilier

La crise actuelle dans le marché immobilier neuf a un impact direct sur les prêts immobiliers. Avec la diminution de l’offre et la hausse des coûts. Les acquéreurs potentiels sont confrontés à plusieurs défis :

  1. Accès au crédit : Des conditions d’emprunt plus strictes dues à l’incertitude du marché.
  2. Augmentation des taux d’intérêt : Hausse des coûts d’emprunt pour les acheteurs.
  3. Réduction des opportunités d’investissement : Moins de choix disponibles pour les investisseurs immobiliers.

Répercussions sur l’économie générale :

L’immobilier est un secteur très important dans le tissu économique français. En plus de répondre au premier besoin fondamentale qui est : le logement, il constitue une partie conséquente de camembert de l’économie.

Voici les éléments les plus important de l’implication économique de l’immobilier :

  1. Impact sur l’emploi : Le ralentissement de la construction entraîne une réduction des emplois dans le secteur de la construction, du BTP et l’immobilier.
  2. Effet sur la croissance économique : Le secteur immobilier est un moteur clé de l’économie, et son ralentissement affecte la croissance globale.
  3. Réduction de l’offre de logements : Cela peut entraîner une hausse des prix du logement existant, rendant l’accès au logement plus difficile pour de nombreux ménages.

L’opportunité jette son dévolu sur le neuf : 🚀

Suite aux problématiques de l’accès au logement constatées et portées par les professionnels de l’immobilier. Le gouvernement a pris diverses mesures pour contrecarrer cette tendance négative.

Les différentes suggestions sont les suivantes :

  1. Interventions gouvernementales :
    – Stimuler la construction en urbanisant certaines zones .
    – Assouplissement des règles HCSF pour l’accession dans le neuf notamment pour les primo-accédants.
  2. Soutien aux acquéreurs : par des aides financières et facilitation de l’accès au prêt immobilier :
    – Extension du prêt à taux zéro.
    – Renforcement des prêts conventionnés.
  3. Stimulation de l’investissement : pour encourager les investissements dans le secteur immobilier neuf.
    – Prolongement des avantages fiscaux pour l’investissement.

RAPPEL 🚨
Le taux de réduction d’impôts de dispositif Pinel sera remplacé par le dispositif PINEL + dès ce 01 janvier 2024.
Les ratios de réduction d’impôts seront donc revus à la baisse :

  • mise en location sur une durée de 06 ans : 10,5 % en 2023, 9 % en 2024.
  • mise en location sur une durée de 09 ans : 15 % en 2023, 12 % en 2024.
  • mise en location sur une durée de 12 ans : 17,5 % en 2023, 14 % en 2024.

*uniquement pour les logements respectant les critères définis par la loi.

Le marché immobilier neuf en 2023 fait face à des défis importants, avec des implications majeures pour les prêts immobiliers et l’économie en général. Une action coordonnée des acteurs du marché, des institutions financières et des pouvoirs publics est essentielle pour redresser la situation et assurer un avenir stable pour le secteur immobilier.

ESTIMEZ VOTRE CAPACITÉ D’EMPRUNT

Quel budget souhaitez-vous emprunter ?
€50 000
Estimer >

Articles intéressants pour vous…

Préparez votre projet
Obtenez des conseils d’experts en prêts immobiliers et assurance emprunteur pour préparer et concrétiser vos projets.
Conseiller finances moi com