GUIDE D'UTILISATION :

 

Simulation en ligne gratuite de votre crédit immobilier

Avant de vous lancer dans la recherche d’un bien immobilier, qu’il s’agisse d’acquisition ou de construction, le financement par crédit immobilier est porteur de question. La première que vous devez vous poser est la suivante : « Combien je peux emprunter avec un prêt immobilier ? » C’est en effet toujours par l’aspect financement que débute une recherche de biens. La capacite d'emprunt immobilier, soit le montant maximum que vous pourrez emprunter, définit votre projet. Et, selon le critère le plus important à vos yeux, le simulateur de credit immobilier vous aide à encadrer votre budget, et donc à poser votre démarche d’acquisition.

L’outil à votre disposition ci-dessous vous permet, aux choix :

-  De calculer le montant maximum que vous pouvez emprunter ;

-  De définir le montant de vos échéances avec votre crédit immobilier;

-  De choisir la durée de votre emprunt immobilier.

Lorsque l’on effectue une simulation credit immobilier, il est effectivement possible de jouer sur ces différents critères. Vous avez eu un coup de cœur pour un bien et vous vous lez connaître le montant des mensualités sur différentes durées ? Utilisez la première calculette et jouez sur la durée de l’emprunt pour caler vos échéances. Au contraire, vous pouvez choisir votre échéance à ne pas dépasser, et ainsi jouer sur la durée de votre credit immobilier.

Calculez votre enveloppe grâce à un simulateur de prêt immobilier :

Mais la simulation de crédit immobilier la plus courante reste le calcul d’enveloppe max. Fixez votre mensualité maximale et déterminez le montant empruntable en fonction du taux et de la durée choisie. C’est ce que vous permet la deuxième calculette. Et afin que vous puissiez définir au mieux les contours de votre financement immobilier, nous laissons à votre disposition une page entièrement consacrée aux taux en vigueurs, constamment remise à jour en fonction des évolutions bancaires. 

Avant tout achat, pensez donc à mesurer votre capacité d’emprunt. Un fois votre enveloppe définie, vous pourrez vous concentrer sur votre future résidence, et parcourir les annonces sans perte de temps. Toutefois, pensez bien que le montant empruntable ne correspond pas au prix de vente du bien. Divers frais s’ajoutent à un achat, et contribuent ainsi à faire baisser l’enveloppe disponible pour l’acquisition. Quant à un éventuel apport financier, il est toujours le bienvenu. D’abord parce qu’il permet un achat plus important. Et ensuite parce qu’il a souvent une influence sur le taux, les banques considérant qu’elles prennent un risque moindre en ne finançant pas l’intégralité de l’acquisition. 

Que change l’apport ?

Crédit immobilier sans apport ? Ou avec ? Lors de votre simulation emprunt, cette question reviendra vous tarauder. L’achat d’un bien immobilier peut se décomposer en deux postes de dépenses :

- Le bien en lui-même, défini par sa valeur financière

- Et les frais inhérents à l’achat et à la constitution d’un prêt immobilier

Pour un établissement bancaire, le bien en lui-même constitue 100 % de la valeur à financer. Les frais liés, comme les frais de notaire, d’agence ou de garantie du prêt, sont considérés comme une enveloppe supplémentaire que d’aucuns refusent de financer. Ces frais ont pour effet de gonfler l’emprunt au-dessus de la valeur du bien. Si bien qu’en cas de non paiement, le prêteur (c’est à dire la banque), pourrait se retrouver avec un bien dont la valeur serait inférieure au montant du capital emprunté. Cette donnée, qui définit le montant du capital par rapport à la valeur du bien, est appelée ratio hypothécaire. 

Plus ce ratio est bas, plus le taux peut descendre et plus l’emprunt est facilité. Au contraire, si ce ratio est élevé, la possibilité d’emprunter peut devenir plus délicate. Notamment si le ratio est supérieur à 100 %. De fait, lors de votre simulation emprunt immobilier, pensez que la quotité d’apport peut jouer sur le taux. Petit indice, la négociation est plus aisée avec un ratio hypothécaire inférieur à 80 %.  Par exemple, pour un bien à 200 000 € (+ environ 30 000 € de frais entre la garantie, le notaire et l’agence immobilière), un apport de 70 000 € sera toujours le bienvenu. Il fera tomber l’emprunt à 160 000 €, soit 80 % de la valeur du bien sur le marché.

Voilà, vous avez toutes les informations en mains pour réaliser votre simulation de crédit immobilier. Le simulateur de prêt immobilier est à votre disposition. Et désormais, les mots crédit immobilier et simulation sont devenus indissociables, comme s’il s’agissait d’une seule et même expression : « credit immobilier simulation » ; un réflexe automatique en somme.

Voir plus