Les prêts immobiliers pour les SCI

Les prêts immobiliers pour les SCI

Une SCI est une société civile immobilière. Il en existe de deux types, les SCI à l’impôt sur le revenu, également appelées SCI familiales, et les SCI à l’impôt sur les sociétés. Si les fonctionnements diffèrent sur les deux statuts, ils n’ont que très peu d’effets sur les prêts octroyés pour financer les biens immobiliers. Dans le fond, une SCI n’est autre chose qu’une personne morale qui emprunte à la banque pour acquérir un bien immobilier.

Quel est l’intérêt d’une SCI ?

Les avantages d’un SCI sont multiples. Et notamment en cas de transmission du patrimoine. Si vos enfants sont majeurs, fondez une SCI avec eux et achetez votre bien via la SCI. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à votre décès, vos enfants seront déjà propriétaires du bien devant la loi. Ils n’auront donc aucun frais de succession à régler concernant le bien immobilier. C’est le moyen le plus simple et le moins onéreux pour transmettre une résidence. Et peu importe le statut de la résidence en question ; principale, secondaire, locative…

Autre point important. Si vous devez investir dans l’immobilier dans le but de louer, faites aussi une SCI. Et si vous devez acquérir plusieurs biens, constituez une SCI différente par bien immobilier. De cette façon, en cas de problème grave sur un bien, c’est la SCI seule qui sera redevable. Un seul locataire récalcitrant ne pourra donc pas faire s’écrouler tout votre empire locatif, puisque chaque bien est séparé des autres juridiquement parlant. Enfin, au sein d’une SCI, les cessions de part sont autorisées, et ne génèrent que très peu de frais.

Ce n’est pas un hasard si nombre d’investissements locatifs se font sous couvert de SCI. Elles sont simples et rapides à monter et obéissent aux mêmes règles d’emprunt que les particuliers. Mieux, elles permettent le calcul du déficit foncier pour chacun des membres de la SCI. Il s’agit d’un outil permettant l’investissement de manière plus sécurisée, car déconnectée juridiquement du reste de vos biens et avoirs.

Sur quelles bases les SCI sont elles financées ?

Une SCI a accès aux mêmes prêts qu’une personne physique, hormis toutefois certains prêts conventionnés. Lorsqu’un établissement bancaire répond à une demande de financement d’une SCI, elle analyse les documents de tous les actionnaires de la SCI. Au moment de la mise en place de votre société civile immobilière, pensez donc que les personnes ayant le plus de revenus doivent aussi être celles ayant le plus grand nombre de part dans la société. Logique.

Le taux d’endettement de chaque « actionnaire » sera donc calculé au prorata de ses parts  dans la SCI. Sachant cela, vous pouvez donc anticiper sur la constitution de votre société civile immobilière, pour monter votre pret immobilier SCI. Mais pour financer une SCI, la banque a besoin de tous les documents de tous les partenaires constitutifs de la SCI. Ce qui fait évidemment de gros dossiers. A la finalité, une SCI est réellement avantageuse dans bien des cas, surtout question transmission. Mais en termes de financements, ce n’est ni plus ni moins qu’une acquisition à plusieurs.

Prêt immobilier sci